Dimanche 21 Août - La direction Suisse restaure son autorité à Champ-Dollon

Publié le par Sam Fisher

De nouveaux cas légers d’indiscipline ont émaillé le week-end dans l’établissement pénitencier, mais le calme est revenu

 

Après les manifestations d’insoumission de vendredi soir, à Champ-Dollon, la direction de la prison a passé le week-end à restaurer son autorité. En réponse au refus de réintégrer les cellules vendredi, l’ensemble des détenus a été fouillé samedi, avant et après la promenade. «Nous n’avons rien trouvé, mais il s’agissait de montrer où est l’autorité», explique le directeur de l’établissement pénitentiaire, Constantin Franziskakis. «Tout cela fait partie des aléas de la vie d’une prison.»

 

La journée de dimanche a été marquée par de nouveaux légers cas d’indiscipline: deux détenus, impliqués dans les événements de vendredi, ont refusé d’être déplacés dans d’autres cellules. Ils ont finalement été mis en cellule forte (c’est-à-dire au cachot). Le fonctionnement de la prison a toutefois repris son cours normal. Dès vendredi soir, quatre détenus, identifiés comme étant les meneurs du mouvement de désobéissance, avaient déjà été transférés dans les prisons vaudoises de Bois-Mermet, à Lausanne, et de la Croisée, à Orbe. Une mesure provisoire: «Ils y resteront quelques jours, le temps pour eux de se calmer, et pour nous de nous organiser.»

 

Un gardien a été légèrement blessé vendredi. Lors d’une intervention pour maîtriser un détenu, il a eu une côte fêlée après avoir heurté une poignée de porte.

 

Tribune de Genève...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article