Lundi 25 Avril - Pâques agitées en prison à Nancy

Publié le par Sam Fisher

Pas de chasses aux oeufs dans les couloirs de la prison, mais il y a tout de même eu récolte...

 

 Nancy : Pâques agitées en prison

 

Entamée lorsqu’une fouille au parloir avait été organisée par une équipe cinéphile de la police au centre de détention de Nancy-Maxéville, il y a une dizaine de jours. Le chien avait alors fait fureur : cinq personnes ont vu leur droit de visite suspendu. Pour une sixième, ce droit a été carrément supprimé.

 

Une semaine plus tard, vendredi dernier, le parloir a de nouveau été l’objet d’un contrôle poussé. Et fertile. À l’issue de la fouille, 14 g de cannabis ont été trouvés. Suite des remous le lendemain, samedi 23 avril, lorsqu’un détenu, manifestement en état de surexcitation, a menacé le personnel de l’établissement pénitentiaire d’électrocution s’ils osaient s’aventurer dans la cellule où il s’était barricadé. Par mesure de prévention, le courant a été coupé, puis l’équipe régionale d’intervention et de sécurité (l’ERIS, des surveillants spécialement formés et équipés pour ce type d’intervention) a été sollicitée depuis Strasbourg. Le détenu agité a été immédiatement transféré. Enfin, dimanche, c’est une fouille de cellule qui a été le prétexte à une « cueillette »....

 

Est Républicain...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article