Lundi 30 Mai - Les Témoins de Jéhovah en prison

Publié le par Sam Fisher

Les Témoins de Jéhovah vont-ils pouvoir aller pratiquer leur foi en prison ? La cour administrative d'appel de Paris va devoir trancher cette question, lundi. Ils espèrent cette victoire en justice afin que les fidèles incarcérés puissent vivre leur foi.

 

Vivre sa foi dans les mêmes conditions de culte que les chrétiens, juifs ou musulmans. Telle est la demande de nombreux détenus de prisons françaises qui croient en les Témoins de Jéhovah. Cette requête va devoir être tranchée ce lundi par la cour administrative d'appel de Paris. Elle doit rendre des décisions très attendues dans cinq dossiers relatifs à cette pratique.

 

Les Témoins de Jéhovah espèrent de nouvelles victoires en justice pour faire plier l'administration pénitentiaire. Selon un de leurs avocats, Me Philippe Goni, une trentaine d'actions ont été engagées à ce jour devant les juridictions administratives contre le refus d'accorder le statut d'aumônier des prisons aux ministres du culte des Témoins de Jéhovah, association cultuelle.

 

  Les Témoins de Jéhovah autorisés dans les prisons ?

 

Un peu moins d'une quinzaine de décisions ont déjà été rendues en faveur des demandes des Témoins de Jéhovah, a affirmé Me Goni. Mais lundi, ce sera «la première fois qu'une cour d'appel se prononce sur la demande d'agrément d'aumôniers des prisons des Témoins de Jéhovah», selon lui.

 

Des cinq dossiers examinés par la cour d'appel, dont les décisions devraient être connues ce lundi après-midi, trois portent sur des «demandes individuelles de ministres du culte des Témoins de Jéhovah adressées à des directions interrégionales» de l'administration pénitentiaire, a-t-il expliqué.

Témoins de Géovah, c'est quoi

Les Témoins de Jéhovah forment un mouvement chrétien millénariste, né aux États-Unis au XIXe siècle. Ils sont connus pour leur prédication au porte à porte, annonçant l'instauration prochaine du paradis sur la terre grâce au Royaume de Dieu et la destruction des humains et des religions qui ne s'y soumettent pas.


Réservant leur allégeance à Dieu, adoré sous le nom de Jéhovah, ils refusent toute implication politique, comme de soutenir un candidat ou un parti ou d'accomplir un service militaire, ils n'acceptent pas de recevoir de transfusion sanguine ou de célébrer certaines fêtes considérées comme d'origine païenne ou patriotique. Ils sont officiellement reconnus comme une religion par plusieurs États, notamment en Europe et en Amérique du Nord, mais certaines pratiques du mouvement l'ont amené à être considéré comme une secte, tandis que d'autres pays l'ont interdit.



Le conseil d'Etat a accordé en 2000 le statut d'association cultuelle aux Témoins de Jéhovah (150.000 en France), mais les autorités françaises assimilent leur fédération à une secte. La Mission interministérielle de Vigilance et de Lutte contre les Dérives sectaires (Miviludes), dénonce régulièrement les dérives sectaires des Témoins

 



France Soir...

 

Commenter cet article