Lundi 4 Juillet - Triple évasion à Porrentruy en Suisse

Publié le par Sam Fisher

Belfort. Trois détenus de la maison d’arrêt de Porrentruy (Suisse) se sont fait la belle, hier vers 12 h 40. Ils étaient en détention préventive pour brigandage et/ou cambriolage. Selon un communiqué de la police judiciaire de la République et Canton du Jura suisse, les faits...

 

 

Belfort. Trois détenus de la maison d’arrêt de Porrentruy (Suisse) se sont fait la belle, hier vers 12 h 40. Ils étaient en détention préventive pour brigandage et/ou cambriolage.

 

Selon un communiqué de la police judiciaire de la République et Canton du Jura suisse, les faits, dont le récit apparaît pour le moins rocambolesque, se sont produits juste après le déjeuner et le retour de l’ensemble des détenus dans leurs quartiers.

 

Deux d’entre eux s’en sont pris à un geôlier qu’ils ont enfermé dans une cellule. Puis ils se sont rendus dans la cellule d’un codétenu afin de le libérer. Le trio a pris le temps de se changer et de revêtir des tenues civiles avant de s’enfuir.

 

La police judiciaire helvète ne donne aucune indication sur la façon dont ces hommes ont réussi à franchir les différentes portes et le système de sécurité de l’établissement pénitentiaire sans attirer l’attention de quiconque.

 

Gendarmes français le long de la frontière

 

C’est le geôlier maîtrisé par les fuyards qui a donné l’alerte après avoir cassé une fenêtre de la cellule où il avait été enfermé.

 

L’alarme générale a été déclenchée au niveau de la police cantonale. Épaulés par les polices locales et les gardes-frontière, par un hélicoptère et par trois chiens, les policiers helvètes se sont déployés en nombre sur le terrain. Deux patrouilles de la gendarmerie belfortaine (six hommes) ont également été mobilisées le long de la frontière, du côté de Delle, Réchésy et Villars-le-Sec. Hier soir, les trois fuyards, qui ont peut-être réussi à rejoindre la France, étaient toujours introuvables. La police cantonale lance un appel à témoins.

 

L’un des trois évadés, Michel. Z., est âgé de 45 ans, pèse 100 kg et mesure 1m 91. Il parle très bien anglais, français et serbo-croate.

 

Le deuxième, Marcel C., est âgé de 21 ans, pèse 65 kg, mesure 1m73 et parle une langue slave.

 

Le troisième, Petru B., est lui aussi âgé de 21 ans, pèse 75 kg, mesure 1m69 et parle également une langue slave.

 

Il est possible que les trois fuyards se soient séparés juste après leur évasion. Si vous les apercevez , vous êtes priés d’appeler la police cantonale suisse au 0041/324206565 ou la gendarmerie la plus proche (au 03.84.57.63.00 pour la brigade de Belfort).

 

Cette triple évasion risque de provoquer de nouveaux remous dans la classe politique et le milieu judiciaire helvètes. Lundi 27 juin, un délinquant sexuel multirécidiviste âgé de 64 ans, qui purgeait une lourde peine de prison, était en effet parvenu à fausser compagnie à ses gardes lors d’une sortie accompagnée dans le village de Provence, situé à une quarantaine de kilomètres de la frontière française. L’homme s’était finalement rendu… après cinq jours de cavale.

 

Alexandre BOLLENGIER

 

Est Républicain...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article