Mercredi 23 Mars: Cahuzac défend le site d'Eysses

Publié le par Sam Fisher

Après la visite de Michel Mercier à la prison d'Eysses dans le courant du mois de février, l'idée d'un rendez-vous entre le Garde des Sceaux et Jérôme Cahuzac était actée.

 

Michel Mercier en visite à Eysses en février dernier.

 

L'entrevue a eu lieu hier soir avec pour principal sujet la construction d'une prison neuve dans le Lot-et-Garonne. À terme les maisons d'arrêt d'Agen et de Cahors doivent disparaître. Plusieurs dossiers portés par les élus du Lot et par ceux d'Agen ont fleuri ces derniers temps.

 

Du côté d'Agen, le projet à déjà soulevé des vagues de protestation et même une réelle opposition. Lors de sa venue à Eysses, M. Mercier s'intéressa surtout à la surface disponible autour de la prison : 12 hectares qui appartiennent déjà à l'Administration pénitentiaire. J. Cahuzac est venu, hier soir, rappeler cet atout-là ainsi que quelques autres qui pourraient peser lourds au moment de la décision finale, laquelle doit intervenir dans 5 à 6 semaines : pas d'opposition de la population et des élus pour une implantation sur le site d'Eysses ; une proximité avec Cahors et Agen et l'accord du conseil général pour réaliser les accès routiers vers la future prison.

 

Cette future maison d'arrêt aurait une capacité de 600 détenus. Économiquement ce serait une embellie de plus pour le Villeneuvois qui attend déjà le début de la construction du Pôle de santé public-privé. « C'est un dossier très solide » rappelèrent J. Cahuzac et Alain Soubiran, qui suit, lui aussi, ce dossier. J.-L. A

 

La Dépêche...

Commenter cet article