Mercredi 7 Septembre - Forte hausse de la surpopulation carcérale dans l’Ouest

Publié le par Sam Fisher

La CGT-pénitentiaire s’est inquiétée mercredi d’une forte hausse de la surpopulation carcérale dans l’Ouest, avec un nombre accru de peines mises à exécution, en raison notamment d’un «durcissement» judiciaire lié à l’affaire Laetitia en début d’année, selon le syndicat.
 
Dans le ressort de la Direction interrégionale des services pénitentiaires de Rennes, englobant les Pays de la loire, la Bretagne et la Basse Normandie, la population moyenne écrouée a progressé de 7,6% en un an pour s’établir «à un niveau record avec 6.233 détenus» en août, a indiqué le syndicat.
 
Le taux de surpopulation s’établit désormais à «un peu plus de 135%, contre 122% au 1er février», s’alarme Alexis Grandhaie, secrétaire régional de la CGT- pénitentiaire.
 
«Depuis l’affaire Tony Meilhon», l’assassin présumé de Laetitia Perrais près de Pornic (Loire-Atlantique), dont le suivi judiciaire avait été jugé lacunaire par le ministère de la Justice, «il y a un durcissement général, avec beaucoup plus de mises à exécution de peines, moins de recours aux peines alternatives, plus de comparutions immédiates», a-t-il détaillé à l’AFP.
 
Dans le même temps, les effectifs de surveillants et brigadiers, au nombre de 1.855 dans la région selon le syndicat, «n’ont pas évolué».
 
«Les charges de travail s’alourdissent, car la surpopulation signifie aussi beaucoup plus de violence entre détenus et envers le personnel», note M. Grandhaie.
 
Le phénomène est accentué par la structure de nouveaux établissements comme celui de Vézin-le-Coquet, près de Rennes, et du Mans-Les Croisettes, «qui absorbent l’inflation de la population pénale» mais où «l’architecture carcérale coupe le lien social entre détenus et surveillants», estime-t-il.
 
Mardi, un dealer présumé a été remis en liberté par le tribunal correctionnel de Nancy car il n’a pas été extrait de sa cellule pour être présenté devant cette juridiction, faute de personnels pénitentiaires.
 

Commenter cet article