Prison-News: Jeudi 2 Décembre 2010

Publié le par Sam Fisher

12% des drogués incarcérés ont continué à s'injecter un produit lors de leur séjour en prison.

Des chiffres qui datent, il est vrai, de 2006 (Etude Coquelicot). Un sur trois aurait partagé son matériel d'injection précise "Rue 89" qui va plus loin en précisant que les détenus toxicomanes sont pourtant toujours privés de seringues stériles...

Plusieurs voix s'élèvent pour dire que l'Etat ne veut pas reconnaître que la drogue en prison est une réalité. Sur les 86 pages du texte qui planifie l'action du gouvernement jusqu'en 2014, pas une ligne en effet sur un programme d'échange de seringue (PES), qui permettrait aux détenus de disposer de matériel stérile.

L'usage de drogue est le premier facteur d'infection au VIH en milieu carcéral. Selon le Conseil national du sida, le risque d'être contaminé est de quatre à huis fois supérieur en prison qu'à l'extérieur. Il est environ dix fois plus important pour l'hépatite C...

Lire Rue 89...

 

Un coup d'oeil sur la situation carcérale peu reluisante en Belgique.

Le pays a franchi la barre des 11 000 détenus pour 8 500 places. "Le Vif/L'Express" a interrogé Réginald de Béco, avocat pénaliste de renom. Ce dernier s'exprime sur la surpopulation et son lot de "matelas par terre", l'enfermement 23 H sur 24, ou encore la location de cellules aux Pays-Bas afin d'évacuer le trop plein de détenus, le bracelet électronique et... la drogue (là encore) qui circule en détention.

Selon l'avocat Belge, plus d'un détenu sur 3 consommerait de la drogue, ajoutant que le haschisch qui, en raison de son effet anxiolytique, faisait toujours l'objet d'une réelle tolérance de la part du personnel pénitentiaire...

Lire Le Vif/L'Express...

 

Le nouveau Garde des Sceaux en visite aujourd'hui à la Centrale de Lannemezan.

Michel Mercier a accordé un interview à "La Dépêche". Il est revenu sur les conditions de travail difficiles, la question des effectifs et un "besoin très fort de reconnaissance"...

Le Ministre de la Justice a également reconnu que la situation des détenus présentant des troubles mentaux était effectivement une préoccupation majeure et qu'il était de sa responsabilité de répondre au problème. Rien de bien "fracassant" dans ses propos. Ah la politique...

Lire La Dépêche...

 

Des surveillants de Fresnes évacués par les CRS.

Des agents Pénitentiaires avaient en effet décidé de se rassembler au petit matin devant l'établissement. Mais c'était sans compter sur les forces de l'ordre qui étaient déjà sur place !

La mobilisation d'hier visait surtout à soutenir 4 surveillants ayant bloqué la porte d'entrée de la prison de Fresnes lors des dernières journées de mobilisation. Ils ont été mis à pied pendant deux jours...

 Lire 20 Minutes...

 

Un détenu tue sa compagne et l'enterre dans sa cellule.

Cela s'est passé au Pérou. Cet homme, un néerlandais, incarcéré pour trafic de drogue, a avoué avoir assassiné cette femme lors d'une visite dans sa prison surpeuplée de Lima et l'avoir enterrée dans sa cellule il y a plus de trois mois...

C'est l'odeur se dégageant de cette cellule qui a tout révélé. Le détenu a pendu sa victime après une dispute et l'a ensuite ensevelie.

Un ancien directeur de l'Inpe, Wilfredo Pedraza, a dénoncé «l'absence quasi complète de contrôle» à Lurigancho, estimant que «le fait qu'une visiteuse ne sorte pas de prison aurait dû entraîner immédiatement une enquête de police»...

Lire Canoë...

 

A tout bientôt...

 

Commenter cet article