Prison-News: Mardi 9 Novembre 2010

Publié le par Sam Fisher

Un détenu du CD de Muret avait 12 000 € en liquide nous apprend "La Dépêche".

Une découverte incroyable qui ne s'arrête pas là puisqu'une clé 3 G pour l'accès à internet et également du Haschish ont été retrouvés lors d'une fouille !

Cela paraît incroyable tellement on ne s'imagine pas que cela puisse être possible dans un établissement pénitentiaire Français...

Et pourtant, les représentants syndicaux des Personnels ne semblent pas lus étonnés que cela. D'après eux, beaucoup de choses circulent et sont possibles au CD de Muret, que ce soit de téléphoner avec des portables ou de surfer sur internet.

Ce sont des élèves surveillants qui ont découvert la pêche miraculeuse. Chacun(e) y verra ce qu'il veut, mais cela peut être révélateur d'une certaine mentalité...

Le centre de détention de Muret accueille 621 détenus, dont plusieurs condamnés à perpétuité dans un des centres de détention les plus importants de France. Hier l'administration pénitentiaire n'a pas souhaité faire de commentaire. /Photo archives DDM, Th

Lire La Dépêche...

 

Selon "RTL Info.be" le Frère de Rachida Dati a été libéré en Belgique.

Jamal Dati avait été arrêté mercredi soir, alors qu'il rentrait des Pays-Bas en possession de stupéfiants. Il a comparu devant la chambre du conseil assisté de ses avocats et a été libéré. Il devrait passer prochainement devant le tribunal correctionnel. A noter qu'il a déjà été condamné pour des affaires liées à la drogue...

RTL Info.be...

 

A lire dans "Paris Normandie", la parution d'un livre sur le "cannibale" de Rouen.

Le 3 janvier 2007, à la maison d'arrêt Bonne-Nouvelle de Rouen, Nicolas Cocaign avait tué son codétenu, lui ouvrant la poitrine pour en manger ce qu'il pensait être son cœur. Il a été condamné en juin dernier à 30 ans de réclusion criminelle.

Deux journalistes sont revenus sur cette affaire dans un ouvrage intitulé "Le Cannibale de Rouen". Nicolas Cocaign est atteint de graves troubles psychiatriques depuis des années. u dela de sa propre personnalité se pose la question de la prison dite "ordinaire" ou "normale" pour de tels individus...

Lire Paris Normandie...

 

Les Surveillants du Centre de Détention de Neuvic ont dit leur ras-le-bol à "Sud Ouest".

Ils ont manifesté devant leur établissement hier afin de dénoncer des violences de plus en plus intenses et l'accroissement des entrées illicites de "marchandises" tels des téléphones portables, de stupéfiants et autres objets potentiellement dangereux...

A cela s'ajoute un caïdat en pleine expansion.

Les agents réclament le transfert des perturbateurs et des mesures de sécurisation contre les projections...

Lire Sud Ouest...

 

 

On se retrouve très vite sur Prison.Over-Blog 

Commenter cet article