Prison-News: Mercredi 23 Février 2011

Publié le par Sam Fisher

Une surveillante de Nantes mise en examen pour trafic.

Des stupéfiants et des téléphones portables ont été passés à des détenus par cette femme, tombée amoureuse d'un individu incarcéré. Agée de 35 ans, elle a été écrouée à l'issue d'une garde à vue à la prison de Rennes. Elle a également été mise en examen pour "violation du secret professionnel".
Une vingtaine de téléphones portables et plus d'un kilo de haschich aurait ainsi été introduits dans le centre de détention. Au cours d'une perquisition au domicile de la surveillante, près de deux kilos de résine de cannabis ainsi que plusieurs dizaines de téléphones portables ont été découverts. La surveillante, originaire de Bretagne, aurait, selon RTL, déjà succombé au charme d'un autre prisonnier par le passé...

 

Lire Le Figaro...

 

La Belgique au bord de la "rupture carcérale".

Il y a en effet 11 000 détenus pour 9 179 places. « Nous avons atteint une limite historique » affirme Laurent Sempot, porte-parole de la direction générale de l’administration pénitentiaire. La sénatrice de l’Open VLD, Martine Taelman, déclare : « A un moment donné, la situation sera bloquée et il y aura des accidents. Et cela certainement avec une infrastructure du 19è siècle ».

Stefaan de Clerck (CD&V), ministre de la Justice démissionnaire, met l’accent sur les plans du gouvernement pour la construction de nouvelles prisons...

Lire Le Vif...

Michel Mercier réaffirme la construction d'un Centre Pénitentiaire à Lutterbach.

L'ex-Secrétaire d'Etat à la Justice, Jean-Marie Bockel, est allé plaidé le dossier auprès du Ministre, afin de regrouper près de Mulhouse les Maisons d'Arrêt actuelles de Mulhouse et Colmar (l'avenir de la Maison Centrale d'Ensisheim est incertain). « Il était important que soit confirmée la doctrine d’un seul établissement d’environ 700 places, permettant le regroupement des prisons vétustes et non humanisables de Mulhouse et Colmar », explique le président de l’agglomération mulhousienne.
Jean-Marie Bockel se réjouit que le gouvernement enterre définitivement l’option du maintien de deux prisons dans le Haut-Rhin. C’est ce que souhaitaient le Parti socialiste haut-rhinois et les associations d’aumôniers, reçues récemment Place Vendôme par un conseiller du garde des Sceaux.

La prison de Lutterbach doit ouvrir aux alentours de 2016...

Lire L'Alsace...

 

Lutterbach serait un "clône" du CP de Nancy.

Un détenu raconte justement dans le journal "L'Alsace" son expérience à la MA de Colmar et ensuite au CP de Nancy. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il n'y a pas photo...

Il décrit dans "l'usine pénitentiaire" nouvelle génération, une vie beaucoup plus dure, un climat opressant et une déhumanisation des lieux.

"On a l’impression d’être parqué dans une cage… Beaucoup se sentent cassés par la structure. Ils ont d’autant plus de mal à s’investir dans un projet de réinsertion." précise-t-il...

Lire L'Alsace...

 

A bientôt pour d'autres News...

 

Commenter cet article