Prison-News: Samedi 13 Novembre 2010

Publié le par Sam Fisher

Le détenu décrit par "La Semaine de l'Allier" donne envie de vomir à tout le monde.

J'en ai déjà parlé, mais il est vrai, pour l'avoir déjà cotoyé, qu'il semble être un cas unique (et heureusement) dans l'histoire de la Pénitentiaire. Il doit être psychologiquement "atteint" tellement ses actes relèvent du dégoût...

Actuellement, il est à la Centrale de Moulins, mais il fait le tour de France des prisons au vu de la situation ingérable qu'il engendre. Il se sert de ses excréments pour badigeonner tout ce qui est à sa portée: murs, portes, serrures, oeilletons... Tout y passe !

"Aucune profession n'accepterait des choses pareilles», précise un représentant du syndicat UFAP (Union Fédérale Autonome Pénientiaire). Et c'est vrai qu'il faut avoir le coeur bien accroché (j'ai testé: c'est infect !) pour résister à ce que fait ce détenu. Il y a la matière, l'odeur, mais aussi les projections qu'il prépare à l'intention des agents et les risques de contamination...

En fait, cet individu devrait se trouver dans un établissement psychiatrique. Au bout de près de 80 transferts, l'Administration Pénitentiaire devrait largement avoir compris, non ? Cela devient un problème sanitaire, il suffit de regarder la photo ci-dessous...

Lire La Semaine de l'Allier...

 

Selon "Le Parisien", le musée national des prisons va fermer ses portes.

Situé à Fontainebleau, ce bâtiment est une ancienne Maison d'Arrêt fermée il y a 20 ans. Plus d'un million d'euros y ont été engloutis afin d'en faire un lieu de la mémoire pénitentiaire. Ouvert il y a 14 ans, il n'a jamais fonctionné à un véritable rythme de croisière. En résumé: un flop, puisqu'il n'a pas vraiment été ouvert au grand public durant son existence. La conservatrice, en retraite depuis 2008, n’a pas été remplacée. En 2011, ce sera son collègue gardien. Et puis, le Tribunal de Grande Instance a maintenant de sérieuses options sur les locaux. Gaspillage, quand tu nous tiens...

Lire Le Parisien...

 

Le Mexique face à une surpopulation carcérale record selon "Metro".

Un seul établissement est ainsi passé à 3946 détenus, contre 915 auparavant. En moyenne, le nombre de détenus a plus que doublé. Les autorités Mexicaines ont en effet lancé un véritable assaut contre le crime organisé et plus particulièrement le trafic de drogue. Dans le pays, il y a 8 prisons fédérales, 92 prisons d'État et 333 prisons municipales. C'est donc très loin d'être suffisant...

Lire Métro...

 

C'est tout le système carcéral latino-américain qui est en crise selon l'AFP.

Des mutineries ont éclaté au Brésil faisant une vingtaine de morts parmi les détenus, dont 4 décapités par des codétenus. Au Salvador, 19 jeunes prisonniers sont morts dans l'incendie de leur établissement pénitentiaire. Derrière les barreaux, le crime organisé continue à imposer sa loi, comme au Mexique où les gangs sévissent à partir de l'intérieur des prisons. Certains deviennent même tueurs à gage la nuit, puis réintègrent l'établissement ensuite...

La directrice de la prison de Gomez Palacio, près de Torreon (nord), a été arrêtée fin juillet !

Au Paraguay, les autorités ont placé sous tutelle en septembre une prison d'Asuncion, où des détenus tournaient des films pédophiles avec des mineurs...

Des exemples, il y en a des tas... Et face à l'argent de la drogue, le combat des autorités contre la gangrène de la corruption semble bien déséquilibré...

Lire l'AFP...

 

"RTL Info.be" évoque une affaire de sabotage de parachute ayant défrayé la chronique en Belgique.

Els Clottemans est accusée d’avoir saboté le parachute d’Els Vandooren, sa rivale amoureuse en Novembre 2006. Cette dernière, en sautant à 4000 mètres d'altitude, n'avait aucune chance d'en réchapper...

Els Clottemans, condamnée à 30 ans de prison, était persuadée d'être innocentée lors de son procès aux Assises. Une équipe de VTM l'a suivie avant le début du procès. Elle a toujours nié et s'est pourvue en cassation...

D'autres News très bientôt...

Commenter cet article