Prison-News: Samedi 30 Octobre 2010

Publié le par Sam Fisher

"NRJ 12" diffusera bientôt un reportage sur le nouveau Centre Pénitentiaire de Bourg-en-Bresse.

Ce sera le 16 Novembre à 20 H 35, dans le cadre de l'émission "Code 12". Ce nouveau magazine a pour objectif d'ouvrir les portes de lieux normalement interdits au grand public...

C'est donc une "usine pénitentiaire" (terme utilisé par les agents pour désigner ces nouveaux CP) qui ouvre le bal. Détenus et surveillants se seraient confiés aux reporters sans retenue. On sera vite fixé sur la véracité de cette affirmation. Le doute est permis car le résumé parle de détention plus humaine. Quand on a déjà mis les pieds dans ces lieux froids, truffés de caméras, et où les Personnels se font rares, une telle affirmation est pour le moins surprenante...

Lire TF1 News...

 

Bourg-en-Bresse où justement des interpellations ont eu lieu au parloir nous révèle "Le Progrès".

Au centre de cette affaire, de la résine de cannabis. Deux jours de suite, la substance a été retrouvée sur un détenu, suite à la fouille du parloir. Tout les protagonistes seront poursuivis par la justice...

Lire Le Progrès...

 

"Infos-Chalon.com" souligne quant à lui le problème que pose la miniaturisation des moyens de communication pour les établissements pénitentiaires.

3 personnes viennent d'être condamnées pour avoir introduit un "portable-montre" en détention. C'était à Varenne-le-Grand. Le pot aux roses a été découvert, là encore lors, d'une fouille à l'issue d'un parloir...

Lire Infos-Chalon.com...

 

Le maintien de la Maison d'Arrêt de Montluçon défendu par un Sénateur nous dit "La Semaine de l'Allier".

Gérard Dériot est allé plaider ce maintien auprès de la Garde des Sceaux en personne, puis de ses collaborateurs. L'établissement a en effet obtenu récemment une labellisation officielle de conformité aux normes Européennes. Il y aurait une possibilité de reconversion. Le dossier est à l'étude...

Lire la Semaine de l'Allier...

 

A lire dans "Le Parisien": Omar Khadr fixé sur son sort aujourd'hui.

Ce jeune Canadien comparait devant un tribunal à Guantanamo pour crimes de guerre. Il a déjà passé 8 ans en prison après avoir été arrêté à l'age de 15 ans en Afghanistan. Il plaide coupable de meurtre, complot, soutien matériel au terrorisme et espionnage. Il peut être condamné à la prison à vie. Il avait notamment lancé une grenade tuant, en juillet 2002, un infirmier militaire américain au cours d'une bataille en Afghanistan.

Lire Le Parisien...

 

Bonne journée et prenez soin de vous.  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article