Prison-News: Vendredi 12 Novembre 2010

Publié le par Sam Fisher

A lire dans "Le Figaro": La preuve sur laquelle reposait la condamnation à mort d'un détenu Américain n'était pas valable.

Claude Jones a été exécuté en 2000, accusé d'avoir abattu le propriétaire du magasin qu'il braquait avec deux complices. Le cheveu retrouvé qui accusait Jones appartenait en fait à... la victime ! Ce sont des tests ADN qui viennent de le démontrer.

Lors du procès de Jones en 1990, les tests ADN n'existaient pas encore et l'expert avait des doutes, mais le jury avait été influencé. Cela ne signifie pas toutefois pour autant que le détenu devait être innocenté, mais un doute persiste.

Du coup, les opposants de la peine de mort au Texas relancent le débat sur le sujet...

On notera que Jones, au moment du braquage, avait déjà effectué trois séjours en prison pour vol, agression et vol à main armée et qu'au Kansas, il avait immolé son codétenu...

Claude Jones la veille de son exécution, en décembre 2000.

Lire Le Figaro...

 

Les pantoufles d'un célèbre détenu vendues aux enchères: info de la "Charente Libre".

Ces chaussons appartenaient en fait à Bernard Madoff et seront vendus demain à New York en compagnie de 400 lots saisis dans ses propriétés. On rappellera pour le lecteur qui vit sur une autre planète et qui ne connait pas Madoff que l'escroc est incarcéré depuis décembre 2008 et a été condamné à 150 ans de prison en juin 2009, pour avoir détourné des dizaines de milliards de dollars.

Le produit de ces objets vendus sera loin d'indemniser toutes les victimes, dont certaines ont perdu tout ce qu'elles possédaient. L'impact médiatique en revanche est certain.

Pour en revenir aux chaussons, ils portent les initiales de l'ex-"financier"...

Photo AFP.

Lire La Charente Libre...

 

Une info Reuters relayée par "20 minutes": l'ex-président Taïwanais a été condamné à 19 ans de prison.

Chen Shui-bian était accusé de corruption au niveau de l'aménagement du territoire, mais d'autres affaires collent également à l'ancien couple présidentiel. Son épouse a d'ailleurs écopé de la même peine que Chen Shui-bian, incarcéré depuis 2008. Il restera donc en prison puisqu'un recours en Appel est impossible dans le cadre d'une affaire de corruption de cet ordre...

Lire 20 minutes...

 

La grève de la faim d'un détenu est en train de devenir une affaire d'Etat en Suisse.

Cela fait maintenant 75 jours que Bernard Rappaz refuse de s'alimenter afin de contester sa condamnation à 5 ans et 8 mois de prison pour violation grave de la législation sur les stupéfiants. Il a perdu 30 kg, est hospitalisé, et les autorités se posent la question de son alimentation de force. Certains sont pour, d'autres contre...

L'agriculteur a perdu à la fois sa ferme et son recours contre la décision de la conseillière d'état de lui refuser une interruption de peine...

Lire toute l'affaire dans 24Heures.ch...

 

La Dépêche publie un article sur L'ENAP et... la Culture.

L'École nationale d'administration pénitentiaire qui projette un documentaire le 16 Novembre prochain intitulé "d'une prison à l'autre". Au centre de ce documentaire la "mutation" de l'ancienne prison Charles 3 de Nancy au nouveau Centre Pénitentiaire de Maxéville...

Pas sûr qu'on y entende le souhait (pourtant bien réel) des détenus de revenir à leur ancien lieu de détention. Quant aux agents, il semblerait que ce soit un peu dans ce sens également...

Lire La Dépêche...

 

A Bientôt pour d'autres News...

Commenter cet article