Prison-News: Vendredi 17 Décembre 2010

Publié le par Sam Fisher

La grande mode des "labellisaton" de prisons fait passer d'un excès à l'autre.

Les conditions d'incarcération détestables ont longtemps été décriées en France. Et certainement à juste raison... Cependant, la "mode du parapluie" a fait tomber toute la pyramide hiérarchique pénitentiaire et ministérielle dans des travers opposés. Maintenant, on labellise à tout va dans les établissements pénitentiaires. A se demander si bientôt, on ne va pas publier un "guide michelin des prisons"...

L'un des derniers exemple de cette frénésie de la labellisation est l'établissement de Maubeuge qui vient de recevoir un label européen pour son quartier "nouvel arrivant".

Ce dernier garantit au détenu une fouille respectueuse (avec des gants), douche et repas chaud, lui remettre « sa dotation vestimentaire, ses objets pour se restaurer, son matériel de literie ». Pendant sept jours, le détenu est vu par un médecin, un travailleur social, la direction, un psychologue du travail et un conseiller d'orientation afin de déterminer ses envies.

Tout cela laisse songeur, surtout quand on se trouve du côté des personnels...

 Les surveillants -en haut, Béatrice- informent les nouveaux arrivants, logés dans un quartier à part, du règlement interne.

Lire La Voix du Nord...

 

Aux Etats-Unis, une exécution hier avec un anesthésiant pour animaux.

C'est une "première" dans l'application de la peine capitale outre-atlantique, qui est dûe à une rupture de stock nationale du produit habituel. Le détenu concerné était agé de 58 ans. John Duty avait été condamné à mort en 2002 dans l'Oklahoma pour le meurtre l'année précédente de son compagnon de cellule. Il purgeait déjà à l'époque 3 peines de prison à vie consécutives pour viol, braquage, et fusillade avec intention de tuer en 1978.

L'injection mortelle qu'il a reçu comprenait "pour la première fois dans le pays", selon le Centre d'information sur la peine de mort (DPIC), du pentobarbital, un puissant anesthésiant vétérinaire. L'Oklahoma, comme plusieurs autres Etats américains, n'a plus de thiopental, utilisé habituellement. Le procédé pourrait être étendu...

Lire l'AFP...

 

La prison de Villefranche bloqués pendant une heure ce matin.

50 agents du syndicat UFAP/UNSa mécontents s'étaient positionnés devant les portes de l'établissement afin de protester contre leurs conditions de travail, en particulier le déficit en personnel et les manques de moyens. Ils ont été délogés par les forces de l'ordre, mais préviennent qu'ils recommenceront s'ils ne sont pas entendus...

Lire Lyon Mag...

 

Un acteur condamné à perpétuité hier par la cour supérieure de San Diego.

Shelley Malil, 46 ans, était accusé de tentative de meurtre. L'acteur indo-américain anotamment joué dans « 40 ans toujours puceau». En 2008, il a été beaucoup moins drôle. Il s'est introduit chez son ex-compagne, l'avait surprise avec un autre homme, avait saisi un couteau de cuisine et l'avait poignardé une vingtaine de fois. Heureusement, la victime en avait réchappé malgré d'importantes blessures !

Le comédien pourra prétendre à une libération conditionnelle dans 9 ans...

Lire Le Post...

 

A bientôt pour d'autres news...

 

Commenter cet article