Prison-News: Vendredi 26 Novembre 2010

Publié le par Sam Fisher

Les Services Pénitentiaires d'Insertion et de Probation (SPIP) pressés comme des citrons par le Ministère de la Justice.
Les hausses du nombre de dossiers de personnes suivies par les SPIP affichent des progressions assez impressionantes: leur nombre a augmenté de 26,5% et s'élevait à près de 235 000 au 1er Janvier 2010 (cela continue). C'est le nombre des condamnés suivis à l'extérieur de la prison (174 000 au 1er Janvier) qui a crû le plus vite: + 39% !

Selon les endroits, le nombre des dossiers suivis par chaque Conseiller d'Insertion et de Probation (CIP) varie de 60 à 180 note un rapport de la Cour des Comptes, pointant du même coup des "Ressources Humaines en situation tendue et précaire". Ajoutez à cela la mise en place d'un système poussant au maximum le quantitatif, les stats et les chiffres, et vous aboutissez à un superbe artifice au niveau de la "réinsertion".

Le problème, c'est que cet artifice est incroyablement coûteux et inefficace. Mais au diable l'avarice ! C'est de l'argent public !...

Lire l'Article de l'AFP...

 

En Suisse, de nouveaux surveillants ont prêté serment.

En France, cette prestation n'est pas encore en vigueur (mais dans les cartons)... Mais dans le Canton de Genève, les agents prononce la phrase: "Je jure solennellement d'être fidèle à la République et canton de Genève et de remplir avec dévouement les devoirs de la fonction à laquelle je suis appelé."

35 agents, dont 7 femmes sont concernées. Les recrues parachèveront leur cursus à Friboug, au centre suisse de formation pénitentiaire, et obtiendront après deux ans un brevet fédéral...

Lire 20 Minutes...

 

Toujours en ce qui concerne les surveillants Suisses, ce reportage de la "Tribune de Genève".

Un gros plan est fait sur un jeune homme de 28 ans qui était auparavant mécanicien et qui a décidé de se reconvertir dans la Pénitentiaire. Il évoque ses motivations, ses projets, son environnement dans une vidéo...

Lire La Tribune de Genève... 

 

En Charente-Maritime, certains élus sont inquiets pour le projet de nouveau CP.

Ceux qui plaident pour l'option Dompierre-sur-mer voient en effet d'un très mauvais oeil les déclarations de Dominique Bussereau, président du Conseil général et ancien Ministre: « Le Département s'est engagé à défendre le projet de Fontenet pour des questions d'aménagement du territoire. J'ai rencontré Michel Mercier, le nouveau garde des Sceaux, à ce sujet. Nous aurons des bonnes et favorables nouvelles très rapidement ».

Ah, ben oui, là, forcément, Dompierre a du plomb dans l'aile...

Lire Sud Ouest...

 

A bientôt pour d'autres infos toutes fraiches (c'est de saison)...

Commenter cet article