Samedi 9 Juillet - 4ème prise d'otage pour Francis Dorffer

Publié le par Sam Fisher

Francis Dorffer, un « détenu particulièrement signalé » ou DPS, a pris en otage un surveillant durant plus de deux heures.

  

 

 

Il a été facilement neutralisé par l’unité d’élite de la police, le Raid.

 

Amaury de Hautecloque, le responsable en chef du Raid, affirme que l’objectif de Francis était de se faire entendre par les autorités de la prison. De ce fait, il a pris en otage un des surveillants afin de plaider sa cause. Francis Dorffer, âgé de 27 ans veut être transféré dans la région est de la France afin d’être plus près de sa famille. Une revendication qui n’est pas une première pour le détenu classé en DPS. Rappelons qu’en avril 2010, il avait retenu un psychiatre à la prison de la Santé, à Paris pour la même raison. Au total, Francis enregistre quatre prises d’otage durant toute sa détention, toujours pour la même raison.

« enfant de la maison d’arrêt »

De 08h45 à 12h30, la « prise d’otage s’est bien terminée, sans violence » selon les affirmations de Michel Jau,  préfet des Yvelines. Le surveillant titulaire de 27 ans n’a pas été blessé. Il passera simplement un examen psychologique. Quant à Francis Dorffer, ses 30 ans de réclusion ne sont pas prêts de se raccourcir même si aucun souci de discipline n’a été enregistré depuis son arrivée à Poissy en ce début d’année. Il purge sa peine pour avoir égorgé à l’arme blanche un codétenu en 2003.

 

La question est de savoir, comment Francis a pu se procurer un couteau. Une enquête est ouverte en conséquence. En parallèle, les mesures de sécurité de la prison de Poissy ont été renforcées. Pour le moment, il a été placé en garde à vue pour séquestration sous la menace d’une arme. D’après son avocat en 2009, Me Thomas Hellebrand, Francis est un « enfant de la maison d’arrêt » puisqu’il a reçu « l’éducation que les maisons d’arrêt dispensent ». Cette fois l’avocat imaginait que tout allait bien se passer pour son client depuis qu’il a été transféré en un lieu à sa convenance. «Il était en train d’écrire un livre » ajoutait-il  vendredi.

 

Citizen Kane...

Commenter cet article