Vendredi 20 Mai - Nouvelle prison pour DSK: un appartement

Publié le par Sam Fisher

Libéré sous caution, Dominique Strauss-Kahn va quitter sa cellule de Rikers Island pour une toute autre geôle: un appartement loué par sa femme et dans lequel il vivra sous totale surveillance au moins jusqu'au 6 juin. Visite guidée des lieux.

 

 

En échange de sa sortie du centre pénitentiaire de Rikers Island, où il était détenu depuis le début de la semaine, Dominique Strauss-Kahn paiera 1 million de dollars de caution et 5 autres millions de dépôt de garantie. Mais l'ancien directeur du FMI va également - et surtout - être assigné à résidence sous des conditions extrêmement strictes.

 

Où se trouve l'appartement ?
 
Les avocats de DSK espéraient peut-être que leur client puisse être enfermé dans sa paisible et élégante maison de Georgetown, à Washington, achetée en 2007 avec son épouse. Eventuellement chez sa fille, Camille, qui vit à New-York. Mais c'est finalement dans un appartement que vient de louer Anne Sinclair, qu'il va devoir vivre. L'adresse n'a pas été dévoilée, mais on sait qu'il se trouve dans le quartier de Manhattan.
 
Vivra-t-il dans l'intimité ?
 
Non, c'est tout l'inverse. C'est dans un véritable « Loft » de téléréalité que l'ancien directeur du FMI s'apprête à entrer. L'appartement sera truffé de caméras de vidéo-surveillance qui sont actuellement en train d'être installées. Probablement dans les principales pièces, aux fenêtres, à l'entrée du domicile et aux entrées de l'immeuble. Les lieux seront également gardés 24h sur 24 et 7 jours sur 7 par un vigile armé qui sera de faction dans le couloir. Enfin, DSK portera en permanence un bracelet électronique relié par signal au terminal de la police. En clair, aucun de ses moindres gestes ne pourra échapper à la surveillance.
 
Pourra-t-il sortir de son appartement ?
 
Non, sauf pour se rendre aux convocations de la justice ou de la police. Quand bien même Dominique Strauss-Kahn voudrait ou arriverait par miracle à quitter son appartement, il ne pourrait pas aller bien loin. Outre la présence du bracelet électronique qui indiquerait immédiatement l'endroit où il se trouve, DSK n'est plus en possession de son passeport ni d'aucun document lui permettant de voyager. Tout a été consigné par le juge.
 
Pourra-t-il voir du monde ?
 
Oui mais très peu. Le juge a autorisé Dominique Strauss-Kahn à recevoir sa famille ou ses amis, mais jamais plus de quatre personnes à la fois.
 
Jusqu'à quand vivra-t-il là ?
 
Au moins jusqu'au 6 juin. C'est le prochain rendez-vous judiciaire qui a été fixé à DSK. Ce jour-là, il dira au tribunal de New-York s'il plaide non-coupable ou coupable. Dans la première hypothèse - la plus vraisemblable - il se peut qu'il reste dans cet appartement jusqu'à son procès. Dans la seconde, ce serait un retour immédiat à Rikers Island...
 
Combien ça coûte et qui paie ?
 
Aucun chiffrage n'a encore pu être fait de ce que va coûter l'ensemble du dispositif. Si une partie sera financée par le contribuable américain, la plus grosse devrait incomber à Dominique Strauss-Kahn ou à Anne Sinclair. Notamment le règlement des frais de vigiles (qui appartiendront à une société privée) et le loyer de l'appartement.
 

Commenter cet article