Prison-News: Mardi 18 Janvier 2011

Publié le par Sam Fisher

Un surveillant de Châteaudun s'est donné la mort.

Agé de 37 ans, l'homme, qui était pompier volontaire dans un centre de secours du Loir-et-Cher, avait été victime de cinq agressions physiques en six ans, «dont une très grave il y a 18 mois».

Une minute de silence a été respectée lundi à l'appel des agents, en hommage à leur collègue défunt. La prison de Châteaudun serait devenue une zone de non-droit où les détenus auraient pris le dessus selon des sources syndicales. Ces dernières avancent également que  les conditions de travail dans la prison seraient en grande partie responsable de ce geste désespéré...

Lire Le Parisien...

 

Encore un suicide, cette fois celui d'un détenu.

Un Kurde de nationalité turque d'une trentaine d'années, s'est pendu dans la nuit de dimanche à lundi dans sa cellule de la maison d'arrêt de Gradignan près de Bordeaux. L'homme était condamné à six ans de prison pour trafic de drogue. Selon Sud Ouest, ce père de famille se serait pendu avec la ceinture de son peignoir de bain.
La direction interrégionale de l'administration pénitentiaire a confirmé ce suicide, ajoutant qu'une enquête de police était en cours...

Lire Le Parisien...

 

Première plongée dans l'Hôpital-prison de Bron.

Ouvert en mai, cet établissement accueille une cinquantaine de détenus présentant des troubles psychiatriques lourds. Seule de la sorte actuellement, l’unité de Bron a tout, en apparence, d’une prison classique : gros murs d’enceinte, barreaux aux fenêtres, parloirs… Principale différence : seul le personnel hospitalier y intervient. Les surveillants pénitentiaires sont relégués à l’entrée du bâtiment et n’ont pour seule mission que d’assurer la sécurité extérieure.

Huit établissements semblables sont appelés à voir le jour d’ici à 2012. Au final, 700 places devraient être créées. «La Croix» a pu visiter en exclusivité le premier hôpital-prison de France...

 

Lire La Croix...

 

Information judiciaire après la mort d'un détenu à Moulins.

Samedi matin, Le jeune homme âgé de 20 ans a été découvert sans vie dans son lit par les surveillants, dans la cellule qu'il partageait avec un autre détenu.

Les résultats de l'autopsie réalisée "concluent à une mort par intoxication ou une mort naturelle mais écartent toute violence ou intervention d'un tiers" a précisé le parquet.

Selon une source syndicale, le jeune homme était en semi-liberté, travaillait la journée à l'extérieur et dormait à la prison...

Lire l'AFP...

 

A bientôt pour d'autres news...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article