Prison-News: Mardi 1er Février 2011

Publié le par Sam Fisher

Annonces de Nicolas Sarkozy suite au drame de Pornic.

Le Président de la République a reçu hier à l’Elysée la famille d’accueil de Laëtitia, portée disparue à Pornic depuis le 18 janvier dernier. Au delà de cette dramatique affaire, c'est le problème de la récidive qui est mis en avant.

Le meurtrier présumé, Tony Meilhon, ayant été condamné à treize reprises –notamment pour agression sexuelle-, Nicolas Sarkozy a annoncé que des «sanctions» seraient prises pour les «défaillances de la chaine pénale» révélées par des inspections administratives.

Dans un communiqué publié hier, le ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux, et le ministre de la Justice Michel Mercier ont rendu compte des premiers résultats. Les inspections administratives ont listé (hypocritement) «trois dysfonctionnements », parmi lesquels l’«absence mise en place d’un conseiller d’orientation et de probation» et la «priorité de traitement des dossiers». En décembre dernier, une plainte pour viol déposée à l’encontre de Tony Meilhon n’avait également «pas fait l’objet d’un compte-rendu au parquet». «Les sanctions qui s’imposent au regard des fautes seront demandées aux instances disciplinaires compétente», précise le texte. Manifestement, on cherche, là encore hypocritement, à désigner un coupable, alors que c'est l'Etat lui-même qui est coupable en ne donnant pas de moyens pour les suivis...

Laëtitia. Les sanctions de Nicolas Sarkozy

Lire Paris-Match...

 

En Belgique, une évasion-prise d'otage à Jamioulx.

Ce matin, un détenu schaerbeekois aurait placé un faux collier de grenades composé de boîtes de conserves autour du cou d'un agent pénitentiaire. Il serait ainsi sorti de l'établissement pénitentiaire et aurait pris la fuite à bord d'une voiture.

Il a été arrêté à Nivelles à l'issue d'une course-poursuite et l'otage a pu être libéré. Ce détenu avait déjà tenté de s'évader de la prison de Namur il y a une dizaine d'années.  

Lire 7 sur 7...

 

La Prison de Belfort accueille une caricature de chauffard.

Dimanche, des gendarmes ont intercepté un individu roulant à 207 km/h au volant d'une BMW. Quelle ne fut pas leur surprise quand ils ont découvert que le conducteur n'avait même pas le permis de conduire. Mais ce n'est pas tout !

En poursuivant leurs investigations, les forces de l'ordre ont également appris que cet homme avait déjà été condamné à 6 mois de prison ferme et aurait dû purger sa peine...

Un permis de conduire

Lire Le Post.fr...

 

A Bientôt pour d'autres News...

Commenter cet article